Diagnostic amiante, pour prévenir des risques liés à l’amiante

Pourquoi ?

Avant une vente immobilière, l’état d’amiante doit être effectué, et ce, si le bien est construit avant le 1er juillet 1997. L’amiante, même s’il est interdit dans le milieu du bâtiment depuis 1997, est toujours présent dans les constructions anciennes, et du coup, toujours susceptible de provoquer de graves pathologies pour les personnes y étant exposées.

Le diagnostic amiante permettra de déceler la présence de ce matériau nocif dans le logement, et en cas de présence constatée, des mesures seront nécessaires pour maîtriser ou enlever tout risque, allant de contrôles périodiques à un retrait total.

Conformité

Un état d’amiante réalisé avant 2013 devra être refait pour une vente, et ce, même si son résultat était négatif. Pour tout diagnostic réalisé après cette date, un résultat négatif sera illimité.

Dans le cas contraire, des évaluations périodiques tous les 3 ans, des mesures d’empoussièrement, de confinement, ou un désamiantage pourront être préconisées.

A noter : le DAPP (dossier amiante des parties privatives)

Tout propriétaire d’un lot d’une copropriété doit posséder un DAPP en cours de validité.  

En savoir plus sur nos agences
Le Réseau DIAGIMMO, spécialiste du diagnostic immobilier.